NOUVELLE PROVOCATION DU PROMOTEUR ???

Lundi 22 Mars 2021, alors que se tenait une réunion à la Mairie Centrale sur le projet de construction sur le site de La Poste de Château-Gombert avec le CIQ, Mme l’Adjointe à l’Urbanisme, les représentants de la Mairie de Secteur , le propriétaire du terrain de la Poste et le promoteur Marignan, ce dernier à procéder à l’affichage du panneau commercial de l’opération sur le chemin de Palama.

Alors que penser de la volonté du promoteur à respecter le site dans lequel il veut s’implanter?

SIGNEZ LA PETITION

22 MARS 2021 – TRACTAGE « STOP BETON »

Lundi 22 Mars 2021  à partir de 8h, des bénévoles du CIQ ont distribué un millier de tracts dénonçant le bétonnage anarchique du secteur et notamment le projet immobilier sur le site de la Poste du chemin de Palama. Cette opération s’est déroulée au Rond-Point de la Baronne (Ch. de Château-Gombert/Bd Paul Langevin) et au Rond Point de l’Annonciade (Bd Bara/Bd Einstein). 

En règle générale les automobilistes ont réservé un bon accueil à ces informations.

 

signez la pétition

Voir l’article de La Provence du 23/03/2021 

PROJET SUR LE SITE DE LA POSTE – PROVOCATION DU PROMOTEUR ?

Compte rendu de la réunion du 22 mars avec Mme CHABOCHE

Mme Mathilde CHABOCHE, Adjointe au Maire de Marseille en charge de lʼurbanisme et du développement harmonieux de la ville, a organisé, ce jour à 13 heures, une réunion à la Mairie centrale de Marseille sur l’opération immobilière à la Poste de Château Gombert.

Le CIQ de Château Gombert était présent  ainsi que les représentants de la mairie des 13/14 ièmes arrondissements et les responsables du projet.

Mme CHABOCHE a rappelé son opposition à ce projet, contraire à ses engagements politiques, mais hérité lors de sa prise de fonctions. Elle a précisé que ce dossier était, à ce jour, totalement valide et que  l’ensemble des actes juridiques étaient légaux. Ne reste plus qu’une négociation avec le propriétaire et le promoteur pour sursoir à cette construction ou l’améliorer pour satisfaire la population. M. GALTIER, représentant de la mairie des 13/14ièmes, a renouvelé quant à lui son opposition.

Le CIQ de Château Gombert a redit combien l’opération envisagée est destructrice et absolument inacceptable tant au niveau de l’environnement immédiat (construction sur 4 niveaux face au Musée) mais aussi sur le stationnement et la circulation dans cette partie de notre village voire au-delà. Les promesses faites par l’ensemble des candidats lors du premier tour des municipales de 2020 ont également été rappelées.

Mme Chaboche, interrogeant les responsables du projet sur des améliorations substantielles s’est vue – ainsi que les autres participants – proposer des « améliorations » qui ne concernaient que les abords du bâtiment mais rien sur la hauteur du bâtiment et sa bonne intégration dans le paysage sans parler de propositions non réellement significatives sur le stationnement.

Bien plus un document nous a été remis qui confirme ces « propositions «  allant même jusqu’à proposer en dernière page un catalogue de jardinerie avec des types d’arbustes pour garnir les abords du bâtiment. Une provocation !!!

Malgré les tentatives de Mme CHABOCHE, les responsables n’ont rien cédé sur l’essentiel.

Le CIQ s’est refusé à discuter sur ces broutilles et a rappelé son projet alternatif pour ce site et surtout sa volonté d’offrir aux Gombertois mais aussi aux Marseillais, un noyau villageois (un des derniers relativement bien conservés de Marseille) qui soit un havre de tranquillité et attrayant dont le site serait protégé sachant que le premier niveau de protection d’un site ou d’un paysage consiste à éviter de le massacrer.

En fin de réunion, Mme CHABOCHE a indiqué qu’elle souhaitait rencontrer les responsables du projet sous quinzaine.